Chemins de traverse de Louise Herlin

Chemins de traverse de Louise Herlin

collection Clepsydre
Si la mer cessant son va-et-vient
S’éternisait dans l’instant…

Par un après-midi de décembre
D’un coup de baguette ôtée
– Magie – d’entre les choses de la vie
Avec écume, vagues, balancement,
Faite vue ou vision, paysage
Au mur cadré à notre usage – un Corot
Sous ciel d’hiver transmissible
Par héritage, à jamais un tableau

Nous de partenaires familiers devenus
Spectateurs, au lieu de jouer avec elle
– Ses festonnements, fêtes, allées venues,
Mis à distance, observant, l’observant

Infidèle à sa danse immense, Fuyant l’influx de l’astre lunaire,
Ses marées ramenées à zéro…

Paru le 1er mars 2002

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Le désert vivant

Au cœur du rien tout est floraison. La vie est un tout dans le tout, à prendre ou à laisser. Si je ne veux prendre que ce qui m’arrange, je perds tout.

Lorand Gaspar, Le désert vivant, Éditions Le temps qu’il fait, 2004.