Chaque pas est une séquence

Auteur : Eric Dubois

Chaque pas est une séquence

Éric Dubois est un poète reconnu pour son travail sur les mots. Il entre dans notre langue avec une intuition rare, qui laisse apparaître un autre sens, nous suggérant que ce qui fait sens justement est au-delà de la compréhension première. De cette manière il appréhende une réalité autre qui se situe au-delà du visible et des définitions propres.

Il écrit des vers sur la page, puis il met des blancs qui amènent un arrêt, un silence, et c’est justement ce silence qui nous renvoie comme à une mémoire perdue refaisant peu à peu surface pour nous ramener à nous-mêmes.

En ce sens, il redonne au poème sa vocation première, une manière de revoir le monde par les significations cachées qui sont depuis toujours en nous et que seule exprime ici une poétique dont la vocation est de nous inviter à nous réconcilier avec la profondeur… du silence.

Visuel de la couverture : collage de Ghislaine Lejard

Paru le 1er février 2016

Éditeur : Unicité.

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

À la verticale

Quand même le ciel serait lacéré
par nos ombres meurtrières,

recousons-le avec les fils ténus,
et même usés, de nos poèmes

à la verticale de l’hiver comme de l’été
traversés de vents contraires,

gonflés d’une irréductible confiance
en l’impossible advenue.

Réginald Gaillard, Hospitalité des gouffres, « À la verticale », Éditions Ad Solem, 2020.