Chant du barrage de la Sirba

Auteur : Nicole Drano Stamberg

Chant du barrage de la Sirba

Au cœur de l’Afrique Occidentale se situe le Burkina Faso. C’est dans ce pays que Nicole Drano Stamberg a effectué plusieurs missions humanitaires et culturelles en particulier dans une des provinces du nord, où se trouve le barrage de la Sirba, réserve d’eau pour les troupeaux et pour les cultures maraîchères. Dans ce recueil on pénètre au plus profond de l’être dans son immensité humaine, non pas pour chercher… « trois paillettes d’or »…mais pour être « la plus liée » aux autres. Le poème porte la « douce eau du courage » à ces humains vêtus de la poussière de misère qui dès le premier chant du coq sont sur les sentiers battus pour invoquer la terre : « tenga tenga terre Ingrate donne donne Ouvre-toi Accorde-nous Tes eaux de fleurs Pour calmer nos fractures »

Paru le 1er septembre 2008

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.