Champ social éditions

Contact

34 bis rue Clérisseau

30000

Nîmes

Jusqu'où le silence de Régine Foloppe

1er février 2006

Jusqu’où le silence de Régine Foloppe

Extrait
Que retient le nageur
en n’atteignant jamais le point
quand son énigme devient le lac
le soir nous pousse en lui
dans ce qu’il ferme
l’arbre se déplie
on renoncerait
mais un jour s’échappe
où l’on entre
ensemble dans le corps

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

22 août 1853,

Toi, je t’aime comme je n’ai jamais aimé et comme je n’aimerai pas. Tu es et resteras seule, et sans comparaison avec nulle autre. C’est quelque chose de mélangé et de profond, quelque chose qui me tient par tous les bouts, qui flatte tous mes appétits et caresse toutes mes vanités.

Gustave Flaubert, 1821-1880, Lettre à Louise Colet.