Cécile Oumhani

Née en 1952, agrégée d’anglais, Cécile Oumhani a consacré son Doctorat d’études britanniques à Lawrence Durrell. Elle est maître de conférences à l’Université de Paris 12. Ce n’est sans doute pas par hasard si elle a choisi de consacrer sa thèse à un écrivain dont l’œuvre est ancrée dans le monde méditerranéen. Auteur de plusieurs recueils de poèmes, de nouvelles et de romans, son écriture finit toujours par trouver son ancrage en terre méditerranéenne. Et pourtant son univers d’écriture pour être méditerranéen n’en est pas moins le lieu d’un questionnement qui est celui de l’homme dans une perspective plus large. Elle a reçu Le Prix de créativité Naji Naaman (Liban) en 2012.

Cécile Oumhani participe à de nombreuses rencontres en France où elle a été notamment invitée par l’Institut du Monde Arabe, l’EHESS lors des BELLES ÉTRANGÈRES en novembre 2003 et en Tunisie où plusieurs Universités à Tunis, Sfax et Kairouan l’invitent à rencontrer leurs étudiants. Elle a également été invitée au "17th Hopkins Summer School", Irlande, 2004.

" Parmi les nombreux romans qui évoquent les femmes du Maghreb, Une odeur de henné est un joyau d’authenticité et d’empathie ". (Une odeur de henné, Hugo Marsan, Le Monde, le 12.11.99)

" Le regard que porte Cécile Oumhani sur cette rive-ci de la Méditerranée n’est déformé par aucun prisme. Elle est méditerranéenne. Femme des deux rives. Femme de toutes les rives si l’on pense à sa culture anglaise… " (Une poétique de l’eau , Jalel El Gharbi, La Presse de Tunisie, le 17 février 2003)

Extrait

Exilés des champs de lumière
Nous portons le message
Lieu inversé de la couleur

Parole filée de blé
En rumeur de mer
Et l’ampleur de la courbe
Naguère ouverte à notre marche

Gage de ces années
Vers lesquelles nous croisons
Furtifs passeurs de l’obscur

Aux prémices du sable
L’onde a épelé
Le signe du ciel
Vertige d’une errance sans fond
Et la phrase étrange
Versant obscur
Palimpseste de notre passage

Extraits de Chant d’herbe vive, 2003.

Bibliographie

Poèmes

  • Mémoires inconnues, Éditions La tête à l’envers, 2019.
  • Passeurs de rives, Éditions La tête à l’envers, 2015.
  • La nudité des pierres, Éditions Al Manar, 2013.
  • Tunisie, carnets d’incertitude, Elyzad, Éditions tunisiennes, 2013.
  • Une odeur de henné, Elyzad, Éditions tunisiennes, 2012.
  • Cités d’oiseaux, Éditions La lune bleue, 2012.
  • Temps solaire, Éditions Voix d’encre, 2009.
  • Au miroir de nos pas, Éditions Encres vives, 2009
  • Demeures de mots et de nuit, Éditions Voix d’encre, 2005.
  • À fleur de mots la passion de l’écriture, Éditions Chevre feuille étoilée, 2004.
  • Chant d’herbes vives, Éditions Voix d’Encre, 2003.
  • Des sentiers pour l’absence, Éditions Le Bruit des autres, 1998.
  • Vers Lisbonne, promenade déclive, Éditions Encres vives, 1997.
  • Loin de l’envol de la palombe, Éditions La Bartavelle, 1996.
  • À l’abside des hêtres, lauréate des éditions-concours du Centre Froissard, 1995.

Anthologies

  • Côté femmes d’un poème l’autre, Éditions Espace-Libre, 2010.

Romans

  • Plus loin que la nuit, Éditions de l’aube, 2007.
  • Un jardin à La Marsa, Éditions Paris-Méditerranée, 2003.
  • Les racines du mandarinier, Éditions Paris-Méditerranée, 2001.
  • Une odeur de henné, Éditions Paris-Méditerranée et Éditions Alif, 1999.

Nouvelles

  • Fibules sur fond de pourpre, Éditions Le Bruit des Autres, 1995.