Ce qui restera

Parfois
je me lève
j’ouvre les bras
et j’étreins l’air

Issa Makhlouf
Ce qui restera
Traduit de l’arabe par Abdellatif Laâbi
Le Castor Astral / 2022

Poème
de l’instant

Issa Makhlouf

Ce qui restera

Parfois
je me lève
j’ouvre les bras
et j’étreins l’air

Issa Makhlouf, Ce qui restera.Traduit de l’arabe par Abdellatif Laâbi. Le Castor Astral, 2022.