Catulle en exil de José Ángel Leyva

Catulle en exil de José Ángel Leyva

Je suis
un faisceau de clés
pour ouvrir toutes les portes
qui ne donnent nulle part

José Ángel Leyva est né en 1958 à Durango (Mexique) et vit à Mexico. Il a publié plusieurs livres de poésie dont L’Échine du Diable/El Espinazo del Diablo, un roman La nuit du sanglier/La noche del jabalí, ainsi que des essais sur des peintres comme Guillermo Ceniceros et Leonel Maciel.

Paru le 1er janvier 2009

Éditeur : L’oreille du Loup

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Rouge peau rouge

De toutes les courses de tous les chants
Nous serons dans les courants d’air
et dans les souffles longs
Dans le vol des oiseaux dans le rêve qui surprend

Dans les yeux de ceux qui regardent plus loin
Qui s’osent plus avant

Florence Saint-Roch, Rouge peau rouge, Le Castor Astral, 2021.