Carentan, deux minutes d’arrêt de Frédéric Lasaygues

Les étranges haïkus de Frédéric Lasaygues racontent des histoires reliant forcément nos vies et nos propres histoires. Des fulgurances que n’auraient sans doute reniées ni Richard Brautigan ni Raymond Carver dont Frédéric Lasaygues est l’un des traducteurs. « À ceux qui se prennent toujours les pieds / dans les tapis de la vie je dis ceci : / Sans plus attendre posez votre carrelage. »
96 p. – 13 x 20,5 – ISBN 2-85920-531-4 – 12 €

Paru le 1er juin 2003

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : qui « ne dit ni ne cache », mais dispense des signes, des signaux, des appels. Et nous met en mouvement d’écriture.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.