Cairns n°8

Auteur : Patrick Joquel

Cairns n°8

D’infinis paysages

12 poètes contemporains participent au numéro spécial de la revue

"Le pas chante sur les pierres et la pierre écoute. Les cairns m’ouvrent le chemin. Le sentier semble naître à quelques pas. Juste en amont de ma présence.

Les cairns
guetteurs fragiles
me regardent

Mes pas
en écho de ceux qui m’ont précédé
je vais
simple nomade

Se saisir d’une pierre
et d’une autre
montrer un cairn
écrire un sentier
tracer un cheminement
pour aller plus haut
dans la louange et la montagne
un seul geste pour se rapprocher du ciel

Patrick Joquel
extrait de Les cairns m’ouvrent le chemin, inédit

Paru le 1er janvier 2011

Éditeur : Gros Textes

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.