Cairns n°10

Cairns n°10

au pied de l’arbre les souvenirs et les regrets
et l’odeur de caramel quand meurent les feuilles
c’est l’arbre qui voit et guide
dans ses branches un enfant
et des sourires de chat
l’enfant donne ses yeux
aux oiseaux qui s’absentent
non ! les nuages ne bougent pas
c’est la terre
j’ai choisi l’arbre et l’enfant parmi les autres
il est tombé dans mes bras avec mes sourires
et les chats revenus
sourire de l’arbre aussi.

Paru le 1er février 2012

Éditeur : editions de la pointe Sarène

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Cécile Coulon

Courir

La course, la vraie, est une fureur carnivore. Un astre brûlant caché dans les jointures du corps ; elles grincent, la nuit, comme un miracle froissé. Une force qui rugit, à laquelle nous sommes forcés de croire puisque qu’il n’y a qu’elle qui puisse suspendre aux crochets des montagnes des femmes et des hommes emplis de cette beauté brutale qui ne supporte ni la lenteur, ni les cris, ni ces bouquets d’amnésie qu’on s’offre pour éviter d’avoir mal. »

Cécile Coulon extrait de « Courir », Les ronces, Éditions Le Castor Astral, 2018