Cadastres

Célestin de Meeûs

Auteur : Célestin de Meeûs

Cadastres

« 07.11 »


Au fond la ville avec enfouie en dessous

une autre ville faite de tunnels

et de tuméfactions, de temps transi

par l’addiction à la valeur travail

sous chaque architecture nouvelle

se cache un condensé d’ulcères

et quand nos cœurs cesseront de battre

par fatigue donc par résignation aux faits

les seuls détours seront et le poème

et toute idée grotesque qui affirme

qu’il y ait pu ici y avoir un lac

au fond duquel nos gestes abandonnés

nous sont encore intrinsèquement liés.

Extrait de Cadastres, Cheyne éditeur, parution 2018.

Paru le 10 décembre 2018

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.