C’est à dire

Auteur : Franck Venaille

C'est à dire

"ma beauté n’est que
maladresse tempérée
mélodie atonale
rime ébréchée
macule sur la pupille
où se brouille le monde
crâne peuplé d’échos
voix éteintes convoquées
au sabbat des morts
dernière larme de fiel
dans la coupe des flammes"

Paru le 1er janvier 2012

Éditeur : Mercure de France

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Épître V

Pour moi, sur cette mer qu’ici-bas nous courons,
Je songe à me pourvoir d’esquif et d’avirons,
À régler mes désirs, à prévenir l’orage,
Et sauver, s’il se peut, ma raison du naufrage.

Nicolas Boileau, Épître, « Épitre V », 1676.