Brise-glace aux parfums de femmes

Michel Ménaché

D’après des photographies de Didier Devos

Pistache citron

Coupe renversée
le plaisir déborde
du calice
de son col ouvert

Sa ligne de hanche
tangue entre deux
rires

Chocolat

Diptyque à deux anses
mains sur les hanches
l’une arbore son rire
et l’autre l’enfant
qu’elle berce déjà
dans le bol
d’amour chaud
de son ventre

Tutti fruti

Triptyque à quatre mains
et chapeaux paraboliques
elles dressent
leurs antennes chercheuses
pour capter les secrets
de l’élégance future

Poème
de l’instant

Marceline Desbordes-Valmore

« Les roses de Saadi »

J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée :
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, « Les roses de Saadi », Poésies de 1830.