Blues à Charlestown - Charleville-Mezières

Guy Goffette

(dizain retrouvé)

Revenir à Charleville après cinq

ans de villégiature c’est dire

si Rimbe avait raison On ne part pas

Le Harar au fond n’est rien autre ici

qu’une déclinaison du désert et

du loin avec du vert et des saisons

et des vitrines de poéteries

et puis un fleuve pour bâteaux de peu

d’ivresse mais sur place au soleil

un rêve suffit à l’éternité

Guy Goffette

Poème
de l’instant

Gil Jouanard

Inédit

Seul l’inespéré
donne à la vie
le goût de vivre

Gil Jouanard, Inédit pour le Printemps des Poètes