Blind Poet de Lawrence Ferlinghetti

"L’heure est venue pour vous de parler
Vous tous, amants de la liberté
Vous tous amants en quête du bonheur
Vous tous amoureux et dormeurs
Enfoncés dans vos rêves intimes…"

Lawrence Ferlinghetti est né à Yonkers en 1919. En 1953 il fonde à San Francisco la célèbre librairie City Lights à laquelle s’adjoindradès 1955 la maison d’édition du même nom. La publication du Howl de Allen Ginsberg, en 1956, et son arrestation et procès pour obscénité, qui devait se conclure par un verdict d’acquittement, attira l’attention du pays sur la Renaissance de San Francisco et les écrivains du mouvement Beat. Auteur d’une quinzaine de recueils poétiques, traducteur de Prévert et de Pasolini, romancier et dans le surréalisme européen. Son recueil Coney Island of the Mind a été traduit en neuf langues et a atteint près d’un million d’exemplaires.

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : MaelstrÖm

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.