Bernard Vargaftig

Bernard Vargaftig est né en 1934 à Nancy où il vivait. Il est mort le 27 janvier 2012.

Bibliographie

Recueils et livres d’artistes

  • Trembler comme le souffle tremble, Éditions Obsidiane, 2005.
  • Aucune clarté n’efface, Éditions Collodion, 2004. Avec quatre sérigraphies rehaussées par l’artiste de Gérard Eppelé (60 exemplaires).
  • Comme respirer, Éditions Obsidiane. 2003.
  • Un souvenir imminent, Collection Vice Versa, 2002. Manuscrit avec des gouaches de Claire Cuenot (7 exemplaires).
  • Voici pourquoi c’est l’été, avec une peinture de Jacques Clauzel. 11 exemplaires numérotés de I à XI, 2001.
  • Comme l’énigme se détache, manuscrit avec huit burins de Louis-René Berge. 22 exemplaires numérotés de 1 à 21 et un H. C., 2001.
  • Telle soudaineté, Éditions La Sétérée, 2001. Avec des lithographies de Gérard Titus Carmel. 75 exemplaires numérotés de 1 à 75.
  • Trembler se dénude ainsi, Éditions Trames. 50 exemplaires numérotés de I à L avec une gravure de Claude Malchiodi et 70 exemplaires numérotés de I à LXX avec la reproduction d’un dessin de Claude Malchiodi.
  • Portrait Imaginaire de Henri Maccheroni, Éditions La Sétérée, 2001. 30 exemplaires dont 15 ornés d’une gravure de Jacques Clerc.
  • Pour les jardins d’Anne Slacik, 2000. 16 exemplaires manuscrits. Peinture de Anne Slacik.
  • Un même silence, prose, Éditions André Dimanche, 2000.
  • Craquement d’ombre, Éditions André Dimanche André Dimanche, 2000.
  • Exactitude de l’effroi, Éditions André Dimanche Collodion, 1999. Avec trois dessins de Rustin.
  • Le temps que font les oiseaux dans la mémoire, peinture de Anne Slacik, 16 exemplaires manuscrits, 1999.
  • Pour Adonis, Éditions À travers, 1997. Manuscrit par l’auteur, avec 7 collages à l’acrylique de Jacques Clauzel.
  • L’ombre si brève de l’azur, Éditions Lieux dits, 1997. Avec 7 gravures de Germain Roesz.
  • Cinq poèmes pour accompagner Agathe Larpent & 3 gravures, Éditions Collodion, 1996.
  • Dans les soulèvements, Éditions André Dimanche, 1996.
  • De face, Éditions Collodion, 1996. Avec des lithographies originales de Michel Steiner.
  • Toul, Éditions Mydriase, 1996. Avec des gravures originales en relief de Jacques Clerc.
  • Imminence dans l’œuvre de Jacques Clerc, Éditions La Sétérée, 1995.
  • L’inclination, Atelier des Grames, 1994.
  • Distance nue, Éditions André Dimanche, 1994. Ce fragment de souffle, Éditions André Biren, 1993. Burin de Louis-René Berge et musique composée par Jean-Yves Bosseur.
  • Le monde le monde, Éditions André Dimanche, 1994.
  • Une image avec l’image in Trois États du Toi avec Mathieu Bénézet et Bernard Noël, Une image avec l’image, Éditions La Sétérée / Éditions Jacques Clerc, 1992. Avec 9 lithographies de Olivier Debré.
  • Ou vitesse, Éditions André Dimanche, 1991. Couverture de Colette Deblé.
  • Une trouée vers l’été, Éditions Collodion, 1991. Gravures de Anne Slacik.
  • Un récit, Éditions Seghers, 1991.
  • Voici ou un souffle à travers Journal du regard de Bernard Noël, Éditions AEncrages & C°, 1990. Dessins de Olivier Debré.
  • Orbe, Flammarion, Collection Textes, Éditions Flammarion, 1980. Couverture de Serge Marlin.
  • Un gouffre ou l’image dans ce que peint Michel Steiner, Éditions La Sétérée, 1989. Lithographie de Michel Steiner.
  • Portrait imaginaire de Jean Tortel - L’apprentypographe, 1988. Dessins de Colette Deblé.
  • Suite Fenosa (avec Bernard Noël), Éditions André Dimanche, 1987. Lavis de Apel.les Fenosa.
  • Lumière qui siffle, collection Poésie, Éditions Seghers, 1986.
  • Nancy, Éditions AEncrages & C°, 1988. Dessins de Colette Deblé.
  • Orée vers l’œuvre de Jacques Clerc, Éditions Les Cahiers du Confluent, 1987. Dessins de Jacques Clerc.
  • Cette matière, Éditions André Dimanche, 1986. Couverture de Colette Deblé.
  • Le lieu exact ou la peinture de Colette Deblé, Éditions Le Passage, 1986. Dessins de Colette Deblé.
  • Et l’un l’autre Bruna Zanchi, Éditions Pierre Belfond, 1981.
  • L’air et avec, Éditions Lettres de Casse, 1981. Gravure de Guy Lozac’h.
  • La Preuve le meurtre, Éditions La Répétition, 1977.
  • Eclat & Meute, supplément au n° 69 de la revue Action Poétique, 1977.
  • Jables, collection la Petite Sirène, Éditions Messidor, 1975.
  • Description d’une Elégie, collection Poésie, Éditions Seghers, 1975.
  • Abrupte, Éditions Hors Commerce, 1969. Gravures de Gudrun Von Maltzan.
  • La véraison, Éditions Gallimard, 1967.
  • Chez moi partout, Éditions Pierre-Jean Oswald, 1967.

Traductions

  • L’aria L’air de Franco Loi, poèmes traduits du milanais, avec l’aide de l’auteur par Bruna Zanchi et Bernard Vargaftig, Éditions Trames, 2004.
  • Coup de vent, poèmes de Felicitas Fritchmuth, traduits de l’allemand, Éditions Lieu Dit.
  • Pianissimo-Rémanences de Camillo Sbarbaro, traduit de l’italien par Jean-Baptiste Para, Bruna Zanchi et Bernard Vargaftig, Éditions Clémence Hiver, 1992.
  • Trois poèmes de Sandor Woeres, traduit du hongrois, Éditions de la Sétérée, 1989.

Anthologies

  • La Poésie des Romantiques, Éditions J’ai lu, 1993. Éditions Librio, 1999, réédité en 2004.
  • Poésies de Résistance, Éditions J’ai lu, 1994.
  • ECHO 1, Éditions Serpenoise et Éditions AEncrage & Co, 1991. Une anthologie de la création poétique en Sarre, au Luxembourg, dans la province du Luxembourg belge et en Lorraine. Conçue et animée par Bernard Vargaftig.

Revues
Ralentir Travaux, 2000 consacrées pour une part à Bernard Vargaftig, ainsi que La poésie dans les soulèvements, avec Bernard Vargaftig, par Serge Martin, collection Esthétiques, Éditions L’Harmattan, 2001 et on peut consulter les revues FAIRE-PART n° 5-6, 1985, INCENDITS n° 19-20, 1993, NU(E) n°7 , 1994.