Baïkal

Auteur : Danielle Bassez

Baïkal

TU M’AS VERSÉ À BOIRE,

Tu as rempli mon verre,

Ta hanche s’approchait de moi

Et tu inclinais le flacon

Au point

Que j’ai pris peur,

Cela ne pouvait pas durer,

Tu allais

Éclater de rire.

Moi, j’étais le voyou,

L’indéfinissable,

J’étais le tordu

Que tu ne peux aimer,

Le mal foutu,

Le non-conforme,

Le Quasimodo d’Esmeralda,

Le prince-crapaud de ta piscine,

L’ours de Baïkal.

Paru le 1er juin 2019

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

À la verticale

Quand même le ciel serait lacéré
par nos ombres meurtrières,

recousons-le avec les fils ténus,
et même usés, de nos poèmes

à la verticale de l’hiver comme de l’été
traversés de vents contraires,

gonflés d’une irréductible confiance
en l’impossible advenue.

Réginald Gaillard, Hospitalité des gouffres, « À la verticale », Éditions Ad Solem, 2020.