Autoportrait au soleil couchant

Auteur : Gérard Noiret

Autoportrait au soleil couchant

"Sur ce lit défait
souple chaud pareil à nos muscles

L’aurore nous apporte
Des galettes de blé dur

Tu balbuties j’essuie tes lèvres
Et te soulève, oh fragile

Comme si tu devais tu devais
Mourir d’une leucémie"

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Obsidiane

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

22 août 1853,

Toi, je t’aime comme je n’ai jamais aimé et comme je n’aimerai pas. Tu es et resteras seule, et sans comparaison avec nulle autre. C’est quelque chose de mélangé et de profond, quelque chose qui me tient par tous les bouts, qui flatte tous mes appétits et caresse toutes mes vanités.

Gustave Flaubert, 1821-1880, Lettre à Louise Colet.