Au dernier soir sur cette terre

Mahmoud Darwich

Dans le grand départ
Je t’aime plus encore

Mahmoud Darwich, 1941-2008, Au dernier soir sur cette terre, Traduit de l’arabe (Palestine) par Elias Sanbar, Actes Sud, 1994.

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : un silence à fleur de murmure, une rumeur saturée de silence, un magma de silence irrigué par un souffle ténu, sifflant, vivace.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.