Atelier de l’agneau

L’Atelier de l’agneau édite des textes contemporains qui ne se regroupent pas sous le genre "poésie" stricto sensu.Il s’ouvre à la traduction, avec une nouvelle collection Transfert qui publient l’autrichienne Friederike Mayrocker traduite par Jean-René Lassale, le croate H. Pejakovic, traduit par Brankica Radic, et bientôt d’autres auteurs (romans, essais…)
Il continue également à publier de nouveaux écrivains francophones dont un livre d’auteur belge par an, connu ou pas (Piet Lincken en 2004, Claude Bauwens en 2005) pour conserver l’origine des éditions.

Publication par an de 10 livres accompagnés de tirage de tête où interviennent des artistes, de 3 livraisons de la revue "Chroniques errantes et critiques" (notes de voyage, critiques de livres et de revues, articles, présentations d’oeuvres d’artistes, entretiens, textes et nouvelles), d’infonet, bulletin mensuel d’informations littéraires, des poèmes sur un ou deux feuillets de luxe.

Edition de poésie

Poésie étrangère

Poésie contemporaine

Editions sonores
3 CD et deux DVD
BOBILLOT CREVEZ LE MATELAS DE MOTS
BOBILLOT EFFETS, MES RIDES
avec DVD : DENIS FERDINANDE : DOLLY ET LES OIES SAUVAGES, film accompagnant le livre THEORIRE, ACTES.

Livres d’artistes

Revue de poésie

Types de livres
Poche et livres de luxe avec gravures, peinture et livre objet.

Année de création
 : 1972

Nombre de parutions par an : 10

Tirage moyen : 500

Auteurs phares : Jacques Izoard - Eugène Savitzkaya, Matthieu Messagier

Accepte de recevoir des manuscrits

Contact
email : at.agneau@wanadoo.fr

Contact

1 Moulin de la Couronne

33220

St-Quentin-de-Caplong

L'hygiaphone de Didier Bourda

1er janvier 2009

L’hygiaphone de Didier Bourda

L’hygiaphone commence par une rémunération de choses arrivées. Une longue liste saisie dans le quotidien : un poulain meurt dans le champ d’en face, des gens vont au cinéma, une voiture est en vente, etc. On parle du Proche-Orient, de syndicalisme, de sexe : la chute des choses.
Le sniper tout le temps du livre attend tranquillement en bordure de la bouche, vieux cercle maintes fois repris dans ces pages, il est seul à mesurer les véritables (…)

Amor barricade amor

1er mars 2008

Amor barricade amor

Performance sonore "douce à l’écoute et poignante et chantante" comme l’écrit Eric Clémens. Elle sait rester en tension avant le cri. L’accompagnement visuel : dessins sur écran, ajoute du jeu.

De loin d'Hélène Mohone

1er mars 2008

De loin d’Hélène Mohone

Poète et dramaturge Hélène Mohone a publié deux recueils de poèmes et un récit. Elle a collaboré à de nombreuses revues littéraires et écrit trois pièces de théâtre.

Le barrage des Trois Gorges

1er janvier 2008

Le barrage des Trois Gorges

"Fin des crues meurtrières
des villages emportés
des remous cannibales
Production : 84,7 milliards
de kilowatts/heure par an
Trois gorges laissent
28 millions de mètres cubes de béton
malaxer leurs flancs, corseter leurs eaux
jaunes, et bleues quand elles regardent
le ciel.
La mode est aux écailles bétonnières."
Un itinéraire poétique vers le grand barrage en voie d’achèvement sur le Yang-Tse-Kiang par l’auteur de non biographies de Rimbaud et (…)

Charbonnier de Pierre Drogi

1er janvier 2008

Charbonnier de Pierre Drogi

"Charbonnier
les noires abbesses
cercles parfaits
courte enchantée :
de la distraction (sauts de puce) et retour"

D'arrière-saison de .F Delisse

1er juin 2007

D’arrière-saison de .F Delisse

traduit par Luc Libert en néerlandais (Najaar) mis en objet par Françoise Favretto en livres uniques numérotés

Asile de Saints de Friederike Mayröcker

1er février 2007

Asile de Saints de Friederike Mayröcker

Traducteur : Bernard Collignon Artiste : Yasmina (couverture) Friederike Mayröcker refait à sa façon les biographies de Chopin, Brahms, Bruckner et Schubert, Schumann.
Friederike Mayröcker est une auteure très représentative de la poésie associative : libres enchaînements d’idées, de phrases, de concepts, en un apparent désordre ; mais suivant une architecture intime profonde, à la fois personnelle et adaptée à cet inépuisable magma que nous alimentons et couvons en nos âmes, ces fragments d’histoire (…)

<i>Corps et riens</i>

1er décembre 2006

Corps et riens

Avec les graphies de Luisa Gardini
Ou rondement pontifier sur
l’abolition des formes fixes
s’immerger dans
une graisse érudite
sourd écumer les surmoi
Voire piéger
police corrompue
sur le gâteau broyer
le ver en la cerise
vendre la mèche
aux (…)

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.