Aspect

Contact

60 rue du Cardinal Mathieu

54000

Nancy

Jardins publics

1er janvier 2012

Jardins publics

"Eternelle
différence
des points de vue :
Au
jardin, les pigeons
sont
des oiseaux
pour les enfants.
En
ville, pour les adultes,
des
rats du ciel"

Tard je t'ai reconnue

1er juin 2011

Tard je t’ai reconnue

"Dans mes bras ma mère je te prendrai te porterai avec délicatesse
Je te promènerai et nous parlerons encore nous parlerons
Nous irons vers cette rive où on ne tue pas avant de naître
Où dans l’éclat des calanques les voix amenuisent
Le chemin de la soif à la bouche
Mains ouvertes aux clameurs nos souffles tisseront de secrètes marées
Pendant que les lumières chatouilleront des coquillages les oreilles
Si me prend l’envie de courir loin sans te perdre des yeux
Je déposerai là comme un galet ton (…)

Encordelé, cahier de bouche et autres textes de Pierre Drogi

1er mars 2008

Encordelé, cahier de bouche et autres textes de Pierre Drogi

Pierre Drogi, né à Metz en 1961, est enseignant et directeur de programme au Collège International de Philosophie. Poète édité notamment chez Tarabuste, il est aussi traducteur de nombreux poètes roumains.

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.