Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud

Les poèmes de "L’homme aux semelles de vent" chanté par Catherine Le Forestier, Colombe Frézin, Bernard Ascal, Léo Ferré, Patrick Janvier, Patrick Hamel, Kirjuhel, Chris Papin, Bruno Ruiz, Claude Vence ("Alchimie du verbe" ; "Le bateau Ivre" ; "L’éternité" ; "J’ai tendu les cordes" ; "On est pas sérieux quand on a 17 ans" ; "Chanson de la plus haute tour" ; "A la musique" ; "Le pauvre songe" ; "Bannières de mai" ; "Le mal" ; "Le dormeur du val" ; "Sensation" ; "Ma bohème" ; "L’étoile a pleuré Rose" ; "Ophélie" ; "Les poètes de 7 ans" ; "Rêvé pour l’hiver" ; "Voyelles" ; "Au cabaret vert").

Paru le 1er mars 2004

Éditeur : EPM

Genre de la parution : CD

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Alexis Bernaut

Un miroir au cœur du brasier

Le feu le vent le veillera

J’avais froissé mes ailes de rage
pour ne pas qu’elles se déploient
comme un journal d’avant-hier
pour allumer le feu

me réchauffer à l’âtre de mes renoncements

Je les lisse aujourd’hui
et mes paumes et mes ailes s’épousent

Le vent m’ayant appris
que le paradis même est un lieu de passage

que volera qui doit voler

et qu’il y veillera

Alexis Bernaut, Un miroir au cœur du brasier, Le Temps des Cerises, 2020.