Arfuyen

Contact

35 rue Le Marois

75016

Paris

Le vol du Loriot

22 août 2005

Le vol du Loriot

Le Vol du loriot est le premier livre de poésie de Jacques Goorma publié par les éditions Arfuyen. Exécuteur testamentaire de Divine, fille du poète et philosophe Saint-Pol-Roux (1861-1940), et spécialiste de son œuvre, il lui a consacré de nombreux essais et travaux d’édition, notamment : Glorifications de Saint-Pol-Roux (Rougerie, 1992) ; Saint-Pol-Roux, Seghers, 1989) ; La rose et les épines du chemin de Saint-Pol-Roux (Poésie-Gallimard, 1997). Il est surtout l’auteur d’une œuvre de haute qualité (…)

La transparence

1er avril 2005

La transparence

« Plus qu’aucune autre, écrivait Roger Munier dans sa préface à Naissance de l’invisible, l’oeuvre déjà riche du poète qui dit en ces pages la lente et difficile "naissance de l’invisible" s’enracine dans l’expérience vécue. Sa voix parle à quiconque. » Et, dans son Bulletin de théologie littéraire, Jean-Pierre Jossua tentait une définition de la poésie du Tout proche : « La poésie de Gérard Pfister est arrivée à sa marurité. Comment la définir autrement qu’une poésie mystique pleine de pudeur ? » La (…)

Entrées en échanges

1er février 2005

Entrées en échanges

"Le souffle est aussi impérieux sous les portes, sur les caps, tu l’écouteras davantage amener de très loin la vague immense qui déferle, les embruns qui se brisent, et tu écouteras de même ce qui semble un murmure entre tes lèvres, tu y auras conscience à la fois d’être unique et de n’appartenir qu’au monde".
Entrées en échanges, ce titre a d’abord été celui d’un manuscrit, à quelques exemplaires, accompagnant des peintures de Jacques Clauzel. C’est ensuite que le regroupement s’imposa, sous le même titre, (…)

Le Vent du retour de Rainer Maria Rilke

1er janvier 2005

Le Vent du retour de Rainer Maria Rilke

Les traductions de Rilke par Claude Vigée ont une justesse et une fluidité incomparables. Dans sa préface à ses traductions le poète alsacien livre le secret de ce long et fructueux compagnonnage :« Rilke, écrit-il, est une découverte de ma jeunesse en Alsace. J’ai appris par cœur quelques-uns de ses poèmes en 1937-1938, au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg. Comment ai-je senti vivre et croître en moi la poésie de Rilke ? Ma confession va peut-être vous surprendre : c’est le ton un peu provincial, (…)

Le sentier des signes de Françoise Ascal

1er janvier 1999

Le sentier des signes de Françoise Ascal

Une initiation à l’art de la calligraphie arabe avec le maître Ghani Alani.
Calligraphies de Ghani Alani.
"Le maître ne regarde pas la lettre tracée par l’élève. Au crissement du calame, il sait si la courbe est juste ou non.
Il en va de même dans le tir à l’arc. Inutile de guetter la cible. A sa posture, à sa respiration, le maître sait si le disciple atteindra le but."

Poème
de l’instant

Ana Istarú

Saison de fièvre

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.