Archimbaud

Quelques titres de poésie

Contact

75018

Paris

Séisme de Gabriel Garran

1er octobre 2012

Séisme de Gabriel Garran

"En ce séisme
Dont j’étais le fils diaphane
L’écartelé l’incolore le désincarné
Pour survivre
Et parce qu’il faut bien
Qu’une aurore émerge de toute nuit
J’ai donné ma plaie
Aux charniers de l’Enfer
M’intitulant gardien d’une flammèche
Pour qu’après nous
En leur souffrance de soif
Certains viennent s’y désaltérer"

Poèmes du milieu 40 à 88

1er octobre 2011

Poèmes du milieu 40 à 88

"le monde est vent
attitude impensable des acteurs
une société dite de transit
le monde est vent dorénavant…"
http://www.damienodoul.com/2011/07/07/poemes-du-milieu-40-a-88/

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.