Archimbaud

Quelques titres de poésie

Contact

75018

Paris

Séisme de Gabriel Garran

1er octobre 2012

Séisme de Gabriel Garran

"En ce séisme
Dont j’étais le fils diaphane
L’écartelé l’incolore le désincarné
Pour survivre
Et parce qu’il faut bien
Qu’une aurore émerge de toute nuit
J’ai donné ma plaie
Aux charniers de l’Enfer
M’intitulant gardien d’une flammèche
Pour qu’après nous
En leur souffrance de soif
Certains viennent s’y désaltérer"

Poèmes du milieu 40 à 88

1er octobre 2011

Poèmes du milieu 40 à 88

"le monde est vent
attitude impensable des acteurs
une société dite de transit
le monde est vent dorénavant…"
http://www.damienodoul.com/2011/07/07/poemes-du-milieu-40-a-88/

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.