Aphorisme

Lionel Ray

« Le matin est devenu ce toit de silence où
Sont posés calmes des oiseaux patients »

Lionel Ray, Entre nuit et soleil, Gallimard

Poème
de l’instant

Dans la solitude des champs de coton

Je ne suis pas là pour donner du plaisir, mais pour combler l’abîme du désir.

Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, Éditions de Minuit, 1987.