Antoinette Jaume

Originaire du Quercy, elle étudie dans le secondaire à Montauban. Antoinette interrompt ses études par nécessité, après deux ans à la faculté de Médecine de Toulouse. Elle apprend la reliure d’art, à Perpignan d’abord, puis à l’atelier de Pierre Aufschneider, à Paris.
Antoinette a toujours aimé passionnément écrit, sans imaginer d’édition possible ; dessiné et peint, sans voir d’issue. Mais après l’allègement des charges familiales, des portes se sont ouvertes…
Elle a alors fréquenté les ateliers du peintre Lucie Rivel et de Port Royal à Paris (Claude Schurr).
Elle a exposé à Paris (Artistes français, Salon d’Automne, Arts Déco.).
Simultanément, elle participe à la fondation de la Revue La SAPE avec M.Bourg et S. Brindeau, principalement.
Elle a fait partie du comité de rédaction, a tenu la trésorerie et, en partie le secrétariat pendant toute la durée de la revue (30 ans).
Elle est également Sociétaire de la Société des gens de Lettres et de l’Unions des Écrivains.
"Reliure, peinture, écriture et surtout poésie, ont ouvert la vie à l’émerveillement !" dit-elle.

Extrait

Rien n’est jamais joué, m’as-tu dit
tout n’est que passage
instance et voyage.

Et je suis le voyage
où s’enclot une suite de pas ;
et je suis comme chaque pas qui
n’avance ni ne recule,
seulement attend
dans l’oubli du dépassé déjà
tourné vers l’outrepas.
Seulement cette attente disais-tu
avec un regard qui reflue
vers la pupille des origines.

et je suis cette pupille même
ras bord des ciels du dedans
et du dehors pareillement
immenses.

Extrait de Paroles de vent, tiré-à-part, 1997.

Bibliographie

Poèmes :

  • Rives du temps, Éditions La Bartavelle, 1995.
  • Instances, Éditions Dominique Bedou , 1989.
  • Inachèvement de la toile, Éditions Le Cormier, 1983.
  • Lieux, Revue La Sape, 1983.
  • Abrupts, Éditions Le Cormier, 1978.
  • Egregore, Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1976.
  • Pour un parcours dans la rosace, Éditions Chambelland, 1974.
  • Signes réversibles, Éditions Paragraphes littéraires, 1973.

Recueil de nouvelles :

  • La jardinière des ombres, Éditions La Bartavelle, 1995.

Roman  :

  • Retour à Solera, Éditions Talus d’approche, 1995.

Essais  :

  • L’éblouissante audace d’une aurore dans Le courrier du Centre International d’études poétiques n° 218, avril-juin, 1998.
  • Missolongi, Éditions Champ Vallon, 1991.

Récit  :

  • Le temps du sel, Éditions l’Amourier, 2000.

Tiré à part :

  • Paroles de vent, Éditions La Bartavelle, 2000.