Antoine Soriano

Contact

Atelier du givre / édition soriano
12, rue Montebello

86500

Montmorillon

Libro del frío d'Antonio Gamoneda

1er septembre 2005

Libro del frío d’Antonio Gamoneda

Avec Libro del frío, qui paraît en 1992, Antonio Gamoneda maintient sa poésie à la plus haute intensité, explorant les terres gastes que l’explosion définitive du grand recueil précédent (Descripción de la mentira – 1977) avait dégagées. Hantée par la mémoire et l’oubli, par l’obscénité et la pureté, nouée autour d’images qui se dressent plus comme des emblèmes mythiques que des symboles, cette œuvre est un voyage vers une mort glaciale et brûlante, dans la mesure où les poèmes qui le ponctuent sont à la fois les (…)

Livre du froid d'Antonio Gamoneda

1er mars 2005

Livre du froid d’Antonio Gamoneda

"J’ai froid près des sources. Je suis monté jusqu’à m’en fatiguer le coeur.
Il y a de l’herbe noire sur les versants et des ombres trouées de lys violacés, mais moi, qu’est-ce que je fais là, devant l’abîme ?
sous les aigles silencieux, l’immensité manque de sens."

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.