11

Animation

La beauté dans la poésie française

21 mars 2019

La beauté dans la poésie française

En 2019, 110 ans après la création du poème 1909 de Guillaume Apollinaire. Naturelle ou artificielle, féminine ou androgyne, ou abusive, omniprésente ou changeante, obéissante à des tendances de l’époque, nous regardons dans quelques-uns des poèmes plus représentatifs de la poésie moderne française.

21 mars 2019

Il était une fois la poésie en musique

Entre fantaisie, imagination et émotion, la compagnie les Souris Dansent vous invite à découvrir les plus beaux poèmes de la langue française sur le thème de la beauté.
Le tout en musique

« Un aveugle me conduit où je vais » : d'Homère à Katakolo

21 mars 2019

« Un aveugle me conduit où je vais » : d’Homère à Katakolo

LES LANGUES ET LEUR BEAUTÉ CONVERGENTE EN POÉSIE
Cuisine poétique helléno-gasconne :
Au carnaval des lieux et des langues, Michel Destieu nous propose
une autre façon de voir et de dire l’être.
Joan-Pèire Tardiu et Frederic Fijac
invitent l’auteur du recueil trilingue Occitan/Français/Grec
"Vers Katakolo"
(K’A éditions)
Au menu de la soirée :
Un bouillon de lectures aux trois langues,
en occitan et français par l’auteur et ses hôtes,
en grec par Évangélia Karali,
assaisonné de chants grecs (…)

Spectacle de contes pour enfants et remise des prix

20 mars 2019

Spectacle de contes pour enfants et remise des prix

Dans le cadre du Printemps des Mini-poètes, la médiathèque invite les enfants et les familles à venir découvrir le spectacle de contes sur le thème de "la beauté" proposé par la Cie Coyote Minute, juste après la remise des prix du concours de photos poétiques…exposition des œuvres réalisées , clôturé par un gouter

20 mars 2019

"Presque balade enfantine"

Manifestation poétique d’enfants de 3 à 12 ans qui déambuleront de la place de la république au jardin du quai de Valmy. Diverses animations seront proposées par les enfants et leurs accompagnants.

20 mars 2019

« T’as de beaux jeux tu sais… »

Sélection de beaux jeux, invitation à jouer et tester, avec Géraldine, ludothécaire
Tout public (les moins de 7 ans doivent être accompagnés d’un parent)
15h ludothèque , Gratuit. Contact : 02 35 10 60 22
ludotheque@ville-fecamp.fr (ou bibliotheque@ville-fecamp.fr)

20 mars 2019

Visite guidée de l’exposition Jeanne de Flandresy, collectionneuse et mécène

« JEANNE DE FLANDREYSY OU LA PASSION DU BEAU ? »
Visite guidée de l’exposition Jeanne de Flandreysy, collectionneuse et mécène. Personnalité passionnée, Jeanne était née pour accomplir une oeuvre magistrale à léguer à la postérité. Ses atouts la portèrent : beauté, culture et volonté. Ses compagnons de vie furent ses moteurs : Art, Littérature, Latinité
et grands esprits. Mais son âme hors-normes ne révéla toute sa dimension que dans le couronnement de sa vie : la folle acquisition du Palais du Roure en 1918, (…)

20 mars 2019

Facteur de poésie

Ils distribuent, mais ils lisent aussi des poèmes, les facteurs et factrices de l’École en poésie Jacques-Marie Parsonneau. Alors, tous les ans, ils sont très attendus.

20 mars 2019

Scène poétique ouverte

Vous aimez la poésie, le slam. Vous souhaitez faire entendre vos textes ou ceux de vos auteurs préférés en public. L’Espace Andrée Chedid vous accueille pour un moment de partage et d’expression.
Réservation sur https://www.clicrdv.com/fr/

20 mars 2019

Printemps des Poètes au Collège de Salles

Ateliers d’écriture poétique avec les classes de 3e8 et 4e7
Poématon au CDI par les élèves de 3e8

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.