Anagrammes

Contact

15 rue de la Poste

22700

Perros-Guirec

Tout près du ciel, les robes folles

1er mars 2012

Tout près du ciel, les robes folles

Extrait
Autrui, l’infini-
et les hirondelles aussi,
qui s’élancent sur le lac teinte de bronze
à la façon des robes folles des cours de récréation,
plissées, foncées, à rayures ou brodées,
souvent coupées, cousues à la maison
à cette époque-là, de l’enfance lointaine,
coeur métamorphosé de chaque aujourd’hui
infini à l’infini de la durée telle qu’on la vit (…)

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997