Alain Naud

Né en 1952 dans le Loiret.
Après des études de philosophie, d’ethnologie puis de lettres modernes, il a enseigné le français durant une quinzaine d’années.
Il a fondé et animé dans les années 1980 l’association ARDENCE (promotion de la poésie contemporaine expression française) : bulletins, Prix Claude Ardent-édition sur manuscrit, réalisation d’une exposition consacrée à Guillevic, spectacles…
Après avoir été principal de collège, il est aujourd’hui Proviseur d’un Lycée Professionnel dans le Loir-et-Cher.

Extrait

ATTENTES

Les hommes viendront de derrière la nuit.
Chargés de pluies, de laine et de cailloux.

Mesurant la transparence, les profondeurs du
fleuve. Eclairant les sources.

Les hommes viendront de derrière la nuit,
avec des mots de paille, pour que tu n’aies pas
peur de la nuit.

Bergers accoucheurs de matins.

Les mains pleines de chemins pour inventer
les premiers pas. Pour assouplir le tranchant des
silex au creux des paumes.

Oui. Les hommes viendront de derrière la
nuit. Chargés de pluie, de laine et de cailloux.

La main sera pierre et la main sera chemin.
Terres fertiles.

Et la nuit ne sera pas moins nuit que la nuit.
Lestée seulement de quelques éclairs.

Le jour au-devant de lui-même.

Les mues du crépuscule. Des attentes par-
faites.

(dans "Les Assises du silence").

Bibliographie

Poésie

  • Chemin trace jusqu’ici, Éditions Rougerie, 2004.
  • La maison du vent, Éditions Rougerie, 1997.
  • Les assises du silence, Éditions Rougerie, 1989.
  • A corps perdu, Éditions L’Arbre de Lumière, 1977, Prix Printemps du Vendomois.

Publications en revue

  • Racines, Nard, La Sape, Arpe, Poésie Présente, Le Journal des Poètes (Belgique), Estuaires (Luxembourg).

Participation à l’anthologie de poésie française contemporaine publiée en Hongrie.

Collaboration à des ouvrages d’art

  • Les Compagnons de la Loire, Bouilly, Dolle (peintres), Harbanau (sculpteur).