Agenda rouge de la résistance chilienne

Auteur : Serge Pey

Agenda rouge de la résistance chilienne

Il nous aurait fallu des fusils à poème pour empêcher le massacre de la partie la plus consciente de la poésie de notre peuple. Les militaires et les bourreaux de tous les pouvoirs veulent extirper la poésie de nos consciences, c’est leur unique but. L’état confond la rime de nos vers avec ses publicités et ses slogans de propriétés sanglantes et avariées. Nous avons des fusils poétiques. Nous avons des grenades de vers que nous lançons comme des grammaires et des conjugaisons d’avenir.

C’est en poète que Serge Pey a été facteur du MIR (Mouvement de la gauche révolutionnaire) entre la France et le Chili. C’est en révolutionnaire du MIR (Mouvement indompté du rêve) qu’il nous délivre aujourd’hui cette somme de poèmes écrits à partir du 5 octobre 1974, date de l’assassinat de Miguel Enriquez (secrétaire général du MIR) par la DINA – la police politique de Pinochet.

Un artiste organise toujours l’envahissement de la marge et déborde le centre. Il fait venir les banlieues de l’écriture sur les places de la décision, nous dit Serge Pey, ailleurs…

Paru le 1er février 2014

Éditeur : Al Dante

Genre de la parution : Essai

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.