Adeline Baldacchino

Adeline Baldacchino, née en 1982 à Rillieux-la-Pape, se passionne très jeune pour la poésie contemporaine qu’elle découvre à travers le surréalisme et l’École de Rochefort. Tout en étudiant la philosophie et l’ethnologie, elle commence à publier des textes, critiques et recueils de poèmes et proses dans les années 2000, notamment aux Éditions Clapas, dans l’Aveyron, et en revues (Ouste !, Comme ça et autrement, Le cri d’os, 22 Montée des PoètesFaites entrer l’infini…). Elle anime alors une émission de poésie pour Divergence FM à Montpellier (Peaux de poèmes) et pratique la lecture publique de textes. Poursuivant parallèlement un cursus en sciences politiques, elle devient magistrate à la Cour des comptes, tout en menant des missions pour l’Organisation internationale de la Francophonie, puis pour l’Agence spatiale européenne. Elle publie en 2013 une biographie poétique de Max-Pol Fouchet (Le feu la flamme, Éditions Michalon) et s’intéresse en 2014 à la transmission arabo-persane de Diogène le cynique (Fragments inédits, Éditions Autrement). Elle en appelle à une réforme radicale de l’ENA dans un texte inspiré d’Orwell (La ferme des énarques, Éditions Michalon), qui plaide pour un retour en force de la culture humaniste dans la formation des hauts fonctionnaires. Son recueil de poésie,33 poèmes composés dans le noir (pour jouer avec la lumière), paraît aux Éditions Rhubarbe en septembre 2015. Elle assure le séminaire de poésie contemporaine à l’Université populaire de Caen. Elle anime à compter de l’automne 2015 un cycle de rencontre mensuel de poésie vivante au Théâtre des Déchargeurs en partenariat avec le Printemps des poètes.

Extrait

La pluie fomente des pistes
dans le coeur en broussaille elle enfonce
dans la boue ses doigts de mer
elle effarouche un oiseau mouillé
les ailes pleines de terre qui niche
entre les parois secrètes
où se fabriquent des larmes

Apaiserait-elle goutte à goutte
la tension déclinante des muscles
par où se caresse un autre corps
qu’encore je sentirais sa violence
délicate et le glissement
désespérant de l’eau sur la chair
avant pourrissement

C’est étrange comme vivre et fondre
bizarrement se confondent
en même flamme d’une bougie plus incertaine
que celle du feu qui recule
devant l’ombre trop dévorante
en même flamme qui résiste
aux embrasures de la jouissance

Extrait de « Poème pour laisser aller », 33 poèmes composés dans le noir (pour jouer avec la lumière), Rhubarbe, 2015

Bibliographie

Poésie et proses poétiques

  • 33 poèmes composés dans le noir (pour jouer avec la lumière), Éditions Rhubarbe, 2015.
  • Petites peaux de poèmes, Hors-série de la revue 22 montée des Poètes, 2006.
  • Le poème du ©RIEN, Hors-série de la revue 22 montée des Poètes, 2004.
  • L’outre-nuit, collection Franche-Lippée, Éditions Clapas, 2002.
  • Voyages de la sève, collection Les Ami(e)s à voix, Éditions Clapas, 2001.
  • Traduit de l’éclair, collection Franche-Lippée, Éditions Clapas, 2001.
  • Parois d’un Miroir, collection Les Ami(e)s à Voix, Éditions Clapas, 2000.
  • Plein masque, collection Franche-Lippée, Éditions Clapas, 2000.
  • Il faut aimer avant de vivre, collection Tiré-à-Part, Éditions Clapas, 2000.
  • Ce premier monde…, collection Les Ami(e)s à Voix, Éditions Clapas, 1999.
  • Que le mot d’escriture…, collection Franche-Lippée, Éditions Clapas, 1999.
  • Les ombres du Graal, collection Les Pierres du Pressoir, Éditions Clapas, 1999.

Romans

  • Celui qui disait non, éditions Fayard, 2018.

Essais

  • Michel Onfray ou l’intuition du monde, Éditions Le Passeur, 2016.
  • La ferme des énarques, Éditions Michalon, 2015.
  • Fragments inédits de Diogène le Cynique, présentation et traduction, Éditions Autrement, 2014.
  • Max-Pol Fouchet, Le feu la flamme, Une rencontre, Éditions Michalon, 2013 (Prix Docteur Carrière 2015 de l’Académie des Sciences morales et politiques).

Anthologies

  • Le Panorama des poètes, enquête sur la poésie francophone du XXIe siècle par Françoise Siri, Éditions Lemieux, 2015.
  • Sélection Prix Rimbaud 2006 pour Mystique des funambules, (parution d’extraits dans Rimbaud 06, Éditions Maison de la Poésie).
  • Les nouveaux poètes français et francophones, Éditions Les Lettres du temps, 2003.
  • Sélection Prix Rimbaud 2002 pour Rituel pour un amour, (parution d’extraits dans 100 jeunes poètes font le printemps, Éditions Maison de la Poésie)
  • Une anthologie de l’imaginaire, Éditions Rafaël de Surtis, 2001.
  • Regards obliques, Éditions Encres vagabondes, 1999.

Revues