Actes Sud

Maison d’édition généraliste, éditant quelques titres de poésie, des anthologies de poésie étrangère (Mexique, Africaine, falmande…) et des anthologies poétiques personnelles (Vénus Khoury-Ghata) et des titres de poésie jeunesse (Roland Causse…)

Contact

Place Nina Berberova Le Méjan BP 38

13200

Arles

La nouvelle chose française

1er février 2008

La nouvelle chose française

“Comment endosser la posture d’un écrivain qui, a priori, devrait être présenté comme étant dépourvu de lecteurs, de critiques, de journaux, de machines éditoriales et, d’une certaine façon, d’appartenance nationale ? Telle est la situation de l’écrivain africain de langue française. L’exil est son essence, à l’image de la littérature où il s’inscrit, née sur les quais de la Seine, à l’ombre de la Sorbonne, dans les années 1930. La Nouvelle Chose française est le manifeste de ce paradoxe. Senghor est celui qui (…)

Le bal des princes

1er février 2008

Le bal des princes

La Comédie : Paradis (broché) Dante Alighieri

1er novembre 2007

La Comédie : Paradis (broché) Dante Alighieri

Ce troisième volume couronne l’entreprise de Jean-Charles Vegliante dont la traduction transpose en rythmes français la métrique du chef-d’oeuvre de Dante.

Comme des fleurs d'amandier ou plus loin (poèmes)

1er octobre 2007

Comme des fleurs d’amandier ou plus loin (poèmes)

Le dernier recueil du poète palestinien est composé, pour l’essentiel, de pièces courtes qui célèbrent sous une forme immédiatement accessible et pourtant savante les choses simples de la vie.

Le présent d'incertitude

1er juin 2007

Le présent d’incertitude

Journal 2002-2005
"Je suis un homme parmi des milliards d’hommes, en communion peut-être avec d’autres artistes qui ressentent en cet instant la même paix, la même beauté, la même douleur sourde, l’incomplétude qu’ils ont décidé de transformer en travail. Ce que je comprends depuis peu, le travail importe plus que l’œuvre achevée."
H. B.
Parce qu’il est le lieu où se reflètent l’élaboration de l’œuvre mais aussi son contexte, parce qu’il est également, dans les moments d’épreuve, le moyen de reprendre pied (…)

L’encre est ma demeure de Georges Castera

1er avril 2007

L’encre est ma demeure de Georges Castera

Anthologie préparée et préfacée par Lyonel Trouillot
Castera est celui dont la poésie tire encore sur les balles des assassins de peuples, les commandeurs d’usine, les vieilleries poétiques et conjugales qui condamnent à l’immobilisme. Pour nous, Haïtiens, sa langue fut et demeure la force ouvrière de notre résistance à la dictature du capital et à la dictature. Poète moderne et engagé, en dialoguant avec les grandes démarches poétiques du XX siècle, il est aussi celui qui nous a amenés au plus près des (…)

Chants de jalousie de Göran Tunström

1er avril 2007

Chants de jalousie de Göran Tunström

poèmes traduit du suédois par Nancy Huston et Lena Grumbach
Ce n’est pas de jalousie amoureuse qu’il s’agit dans ces chants du romancier suédois. Il s’agit des affres d’un homme qui observe, envie, imite et convoite la folie de sa femme. Ceux qui connaissent l’oeuvre romanesque de Göran Tunström pourront voir Chants de jalousie comme un chemin de traverse sur la voie royale de l’écrivain, qui finira par le conduire aux grands romans de la maturité.
Pour les autres, maintes et maintes images épinglées (…)

<i>Tombes de verre</i>

1er avril 2007

Tombes de verre

traduit de l’arabe par Madona Ayoub, Antoine Jockey et Bernard Noël
(traduction relue par Kadhim Jihad Hassan et Jean-Charles Depaule)
Sindbad, la petite bibliothËque de Sindbad
Cet ouvrage rassemble des poèmes extraits de quatre recueils de Abbas Beydoun, poète libanais unanimement considéré comme l’un des maîtres du vers libre et du poème en prose. Bon connaisseur de la poésie européenne et américaine, critique littéraire pénétrant et chroniqueur politique de talent, il sera invité en France à (…)

La part de l'étranger de Kadhim Jihad Hassan

1er avril 2007

La part de l’étranger de Kadhim Jihad Hassan

La traduction de la poésie dans la culture arabe
Sindbad, la bibliothèque arabe, hommes et sociétés
A partir d’une réflexion théorique sur la traduction, au cours de laquelle il tente de dégager une philosophie et une poétique d’ensemble de l’acte traduisant, l’auteur analyse des traductions de la poésie européenne en langue arabe au travers d’une douzaine d’exemples. Les traducteurs élargissent continuellement les régions du penser et du dire, en traduisant, bien sûr, mais aussi en se livrant à une (…)

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.