Actes Sud

Maison d’édition généraliste, éditant quelques titres de poésie, des anthologies de poésie étrangère (Mexique, Africaine, falmande…) et des anthologies poétiques personnelles (Vénus Khoury-Ghata) et des titres de poésie jeunesse (Roland Causse…)

Contact

Place Nina Berberova Le Méjan BP 38

13200

Arles

Traces d'encre de Carolyn Carlson, traduit de l'anglais par Jean-Pierre Siméon

1er mars 2013

Traces d’encre de Carolyn Carlson, traduit de l’anglais par Jean-Pierre Siméon

Depuis cinquante ans, Carolyn Carlson occupe une place prééminente dans le monde de la danse contemporaine française, dont elle fut, dès la fin des années 1960, l’une des rénovatrices. Chorégraphe et danseuse, Carlson travaille sur un langage éphémère, le geste, évanoui dès que posé dans l’espace. La place de l’improvisation, récit spontané, est au centre de la recherche de Carolyn Carlson, le mouvement naît pour ainsi dire de lui-même, dans un "lâcher-prise" qui lui permet d’exercer sa force libératrice. (…)

Aimé Césaire "Non à l'humiliation"

1er septembre 2012

Aimé Césaire "Non à l’humiliation"

Roman historique en hommage à Aimé Césaire.
Collection "ceux qui ont dit non"

Le livre de Jon de Eleni Sikelianos

1er septembre 2012

Le livre de Jon de Eleni Sikelianos

Eleni Sikelianos, poète américaine vient de publier Le livre de Jon aux éditions Actes Sud, traduit par Claro. Elle était venue en résidence à la maison des écrivains étrangers et des traducteurs et avait participé à l’élaboration du sommaire de la revue bilingue meet n°4 New York / Naples. La meet avait ainsi publié un poème The woolgatherers (traduit de l’américain par Isabelle Pellissier) de la poète, musicienne, chanteuse de rock et photographe américaine Patti (…)

La pensée-paysage

1er octobre 2011

La pensée-paysage

L’intérêt croissant qui se manifeste depuis quelques années en France et en Europe pour le paysage n’est pas seulement une mode ni même un “phénomène de société”, mais un véritable fait de civilisation, qui correspond à une évolution profonde des mentalités. Il s’oppose à l’attitude qui a longtemps prévalu après la Seconde Guerre mondiale dans l’aménagement des villes et du territoire, et qui tendait à faire table rase du contexte historique, social, culturel (…)

<i>Federico Lorca : "Non au franquisme"</i>

1er juin 2010

Federico Lorca : "Non au franquisme"

Roman historique
Depuis toujours il y a dans le monde des hommes et des femmes qui ont su dire non à ce qui leur paraissait inacceptable…
Depuis qu’il a écrit ses premiers poèmes, Bruno Doucey est épris d’une ville espagnole Grenade, et du chant de son poète assassiné par les nationalistes. Un peu comme si le sang de Lorca coulait dans ses veines. Il nous transmet ici sa passion, brûlante (…)

Une légende des yeux

1er mars 2010

Une légende des yeux

Entre récit, conte, essai poétique et méditation philosophique, une “biographie d’un regard” qui tente un questionnement sur la façon de voir le monde.
A la faveur de ses errances dans Paris, Shanghai ou Beyrouth, le narrateur, propose une réflexion sur l’image : la réalité se situe-t-elle dans le visible, le vu ou la vision ? Ce que nous regardons, objet ou personne, nous voit-il en retour ? Comment la vue a-t-elle éveillé la conscience sexuelle à l’aube des temps ? A l’ombre du narrateur, il est (…)

Beaucoup de jours

1er décembre 2008

Beaucoup de jours

Frédéric Jacques Temps n’a jamais tenu un journal : à l’introspection, il a toujours préféré vivre pleinement l’heure présente, engranger pour l’avenir. Lecteur acharné depuis son enfance, passionné - dans le sillage d’un oncle archéologue - par l’histoire naturelle, devenu pêcheur et chasseur, spéléologue, ornithologie, puis soldat dès la fin de l’adolescence, il a accumulé expériences, aventures, voyages, qui seront plus tard les thèmes de ses (…)

Demeure le secret

1er février 2008

Demeure le secret

On peut considérer ce recueil qui rassemble "Demeure le secret", "le feu la flamme", "Héraklès" et l’inédit "Hymnes à la seule", comme une édition quasiment exclusive des poèmes revendiqués par Max-Pol Fouchet.

La nouvelle chose française

1er février 2008

La nouvelle chose française

“Comment endosser la posture d’un écrivain qui, a priori, devrait être présenté comme étant dépourvu de lecteurs, de critiques, de journaux, de machines éditoriales et, d’une certaine façon, d’appartenance nationale ? Telle est la situation de l’écrivain africain de langue française. L’exil est son essence, à l’image de la littérature où il s’inscrit, née sur les quais de la Seine, à l’ombre de la Sorbonne, dans les années 1930. La Nouvelle Chose française est le manifeste de ce paradoxe. Senghor est celui qui (…)

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.