Abdallah Zrika

Abdallah Zrika est né en 1953 à Casablanca. Arrêté en 1978, accusé d’avoir porté atteinte dans ses poèmes aux valeurs sacrées du pays, il est condamné à deux ans de prison. Depuis sa libération, en 1980, il a développé une œuvre poétique et littéraire considérable qui le place parmi les auteurs de langue arabe les plus écoutés au Maroc.

Bibliographie

Poésie

  • Insecte de l’infini, Éditions la Différence, 2007.
  • La Colombe du texte, traduit de l’Arabe par l’auteur, coll. "Le Refuge", CIPM, Éditions Spectres Familiers, 2003.
  • Échelles de la métaphysique, traduit de l’arabe par Bernard Noël et l’auteur, Éditions L’Escampette, 2000.
  • Bougies noires, poèmes traduits par Abdellatif Laâbi, Éditions La Différence, 1998.
  • Petites proses, traduit de l’arabe par l’auteur, Éditions L’Escampette, 1998.
  • Rires de l’arbre à palabre, poèmes traduits par Abdellatif Laâbi, Éditions L’Harmattan, 1982.

Romans

  • La femme aux deux chevaux, Éditions Le Fennec, Casablanca.
  • Cimetière du bonheur, Éditions Le Fennec, Casablanca.

Dernières parutions

Auteurs en relation