AVIS À L’AMOUREUX

Momin Latif

Ne sors pas dans la rue
L’âme trop visible
Sur tes yeux
On devinera ton cœur
Qui bat
Ton foie gorgé de sang
Tes entrailles qui frémissent
Tu feras rire les enfants
Tu rencontreras peut-être
Le fauve
Que tu aimes tant
Ne lui fais pas peur
Ne sors pas dans la rue

Momin Latif, Peut-être moi, Dumerchez, 2007.

Poème
de l’instant

Hawad

Détournement d’horizon

Sur toute cette terre,
dos craquelé par la lâcheté,
aucune tête libre et rebelle
hormis celle de mon chameau,
démarche et regard fiers,
hautains et nostalgiques,
déversant son incrédulité
sur le monde au crépuscule.

Hawad, Détournement d’horizon, éditions Grèges, 2002.