AETM

Contact

117 place Saint-Léger

73000

Chambéry

Au seuil de l’apaisement de Bertrand Delporte

1er septembre 2007

Au seuil de l’apaisement de Bertrand Delporte

Postface de Gilles Baudry
"Tourne-toi vers ta lumière,
la source est l’instinct de vie
Seuil au temps d’une embellie."

Patience des Lointains de Bertrand Delporte

1er décembre 2006

Patience des Lointains de Bertrand Delporte

Préface d’Yves La Prairie
"Un dedans qui s’allie au dehors.
La logique a voulu le soumettre aux reflets ;
ce fut, au cas par cas,
des narcisses, puis des ondes,
du sable pour l’émeraude à la surface des yeux,
jusqu’à L’aile clamée : - Parole."

Autour, Poésie de Bertrand Delporte

1er septembre 1997

Autour, Poésie de Bertrand Delporte

Préface de Pierre Dhainaut
Autour,
La preuve est faite,
A ville reposée.
Les murs s’interrogent. -
1957 - Dès Hazebrouck (Nord), L’origine.
1997 - Douarnenez : - Ce premier livre,
la mise en voi(e)x. L’embryon.
B. Delporte

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.