A grands pas dans l’automne de Stéphane Amiot

A grands pas dans l'automne de Stéphane Amiot

la verticalité du vide
miroir d’acier du vertige
dans le ciel vacant
la houle des pas vacille
des trottoirs musiciens
qui résonnent encore
de nos ultimes désertions
villes à qui sied si bien l’hiver
le froid
et la ramure nue de nos os
sidérés, nous survivons sans cesse
de nos noyades

Paru le 1er octobre 2016

Éditeur : Editions Alcyone

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Andrée Appercelle

Soleil noir ta peau

Aucun souffle
cette immobilité
de pierre épuise
un siècle
me sépare
de ta peau
que je voudrais
minérale
pour fermer
mes doigts
sur elle comme
on chauffe
un caillou

Andrée Appercelle, Soleil noir ta peau, Le Temps des Cerises, 2006.