Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Thierry Metz


Biographie

(1956-1997)
Né le 10 juin 1956 à Paris, il s'installe à 21 ans avec sa femme près d'Agen. Il exerce des travaux de manoeuvre, tout en se livrant à l'écriture et commence à publier dans des revues.
Il obtient le prix Voronca en 1988 et publiera plusieurs recueils et volumes dont Le Journal d'un manoeuvre.
Il se suicide en 1997.


article sur Le journal d'un manoeuvre, dans le journal Page, avril/mai 2004.

Bibliographie

Sur la table inventée (Jacques Brémond, prix Voronca 1989)
Dolmen, La demeure phréatique, Cahiers Froissard, prix Froissard 1989
Le Journal d'un manoeuvre , Gallimard, l'Arpenteur, 1990
Entre l'eau et la feuille, Arfuyen, 1991
Lettres à la Bien Aimée, Gallimard, l'Arpenteur, 1995
Dans les branches, Opales, 1995
Le drap déplié, L'Arrière Pays, 1995
De l'un à l'autre, Jacques Brémond, 1996
L'Homme qui penche, Opales, 1997
Terre, Opales / Pleine Page, 1997
Dialogue avec Suso, Opales / Pleine Page, 1999
Sur un poème de Paul Celan, Jacques Brémond, 1999

Apologie

Thierry Metz par Cédric Le Penven

Voilà près de vingt ans maintenant que je parcours l’œuvre de Thierry Metz et j'ai toujours cette impression, à chaque lecture, qu'un ami a passé un bras autour de mes épaules et m'a indiqué une direction insoupçonnée pour qu'une rencontre entre soi et soi-même ait lieu. Lire la suite

Voir la fiche "poéthèque" de Cédric Le Penven

par Isabelle Lévesque

Au départ, il y a dix ans, le nom choisi d’un poète : Thierry Metz. Sur le site de l’un de ses derniers éditeurs, Pleine Page (à Bordeaux), quelques vers extraits du recueil qui deviendra livre de chevet, livre d’heures ou matière du rêve : Terre. Lire la suite

Actualité

Nouvelle(s) parution(s)

Thierry Metz par Cédric Le Penven Editions des Vanneaux (2017)
Tel que c'est écrit L'Arrière-Pays (2013)

Autres parutions présentées sur ce site

Tout ce pourquoi est de sel Pleine page (2008)
Le drap déplié L'Arrière-Pays (2005)

+ Consulter les archives


Extrait
(In Résu 32, extrait)

XV
Mon amour, ma fruitière
L'arbre est le destin du veilleur
Et son convive.
Homme conjoint
Ses branches sont maîtresses de nos sources.
*
L'arbre
Véhémence de l'épi et du roseau.



    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter