Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Jean Mambrino


Biographie

Jean Mambrino est né à Londres en 1923 d’ancêtres florentins, andalous et champenois. Il est chargé de la chronique littéraire et dramatique des Études.

"La poétique de Jean Mambrino se situe d’emblée dans la ligne de celle des écrivains qui cherchent à traduire la réalité dans ce qu’elle a d’essentiel, la présence de l’Être en ce qu’il a de plus authentique et de plus pur...
Cette poésie, simple dans sa forme, trouve sa plus grande originalité dans la richesse d’une symbolique qui use largement du pouvoir évocateur des éléments de la Nature."

Dictionnaire de Littérature Française
(Bordas)
A.C. Damour

Bibliographie

  • Lire comme on se souvient, Livres pour éclairer la solitude, Phébus, 2000
  • L'Hespérie, pays du soir, poèmes, Arfuyen, 2000
  • L'Aube sous les paupières, poèmes, Librairie Bleue, 2000
  • Correspondance Jean Mambrino - Georges Simenon (1951 - 1988), Cahiers Simenon n°13, Bruxelles, 1999
  • Le Centre à l'Ecart, poèmes, Librairie Bleue, 1998
  • N’être pour naître, José Corti, 1996
  • L’Odyssée inconnue, poèmes, L’Harmattan, 1996
  • Le Théâtre au cœur, 1996, Desclée de Brouwer
  • Casser les soleils, José Corti, 1993
  • Le Palimpseste ou les dialogues du désir, José Corti, 1991
  • Le Chiffre de la nuit, José Corti, 1989
  • La Ligne du feu, José Corti, 1986
  • La Saison du monde, José Corti, 1986
  • Le Chant profond, José Corti, 1985 (Chroniques Littéraires)
  • Ainsi ruse le mystère, José Corti, 1983
  • L’Oiseau-cœur, précédé de Clairière et Saintes Lumières, Stock , 1979
  • Sainte Lumière, Desclée de Brouwer, 1976
  • Clairière, Desclée de Brouwer, 1974
  • La Poésie mystique française, Seghers, 1973
  • Le Veilleur aveugle, Mercure de France, 1965


  • Actualité

    Nouvelle(s) parution(s)

    Il était une fois aujourd'hui Arfuyen (2012)

    Autres parutions présentées sur ce site

    Grâce Arfuyen (2009)
    Les Ténèbres de l'Espérance Arfuyen (2007)
    Comme un souffle de rosée bruissant Arfuyen (2006)

    + Consulter les archives


    Extrait
    Le ciel imprègne la plage
    Où luit l'image de la mer
    Moins radieuse que ton silence

    » » »

    Mais ne méprise jamais pèlerin
    Dans les derniers replis du soir
    Au bord des lacs où dorment les montagnes
    La femme, plus odorantes que les pains
    Au corps de pollens et de raisins noirs.

    » » »

    Les grands automnes descendent de la montagne
    en silence
    Jusqu'aux abeilles qui abandonnent nos dernières roses
    Où la rosée du matin
    A déjà le parfum de la neige.

    L'oiseau cœur, précédé de Clairière et Sainte lumière
    Editions Stock, 1979

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter