Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poème

Le jour du jour : infernalise



poète
      Édith Azam
poème
      On ne sait jamais comme on pense
quand on y pense
c’est à crever
Penser qu’on pense :
infernalise

Penser,
c’est d’abord la chair
Penser langager corps
et pas savoir comment l’accès :
ça fait BOUKAN

Penser ça rebondit
pas plus loin que la chair
Penser :
c’est corps qui déboule
Le chaos c’est d’abord tout moi

Penser la pensée c’est terrible :
c’est l’infernal du corps en vie


© Atelier de l’agneau
édition
printemps des poetes
      2018
genre
      L'Ardeur

   Documents à télécharger

 Poème au format PDF


    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Twitter Instagram Newsletter