Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poème

Rotrouenge des biens aimés (inédit sur le thème Passeurs de mémoire)



poète
      Claude Ber
poème
      Nul équitable balancier
Ne règle la roue de fortune,
Rien en retour n’est accordé
Et n'existe justice aucune
Mais au vent doux des fins d’été
Qui jonche la terre de prunes
Dans leurs étoiles écrasées
Jus mordoré de l'infortune
Au pressoir du temps vendangé
Se cueillent les noyaux de lune

A la farce des jeux pipés
Certains ne tiennent pas rancune
De s'être si fort démenés
Pour des queues d'ail et pour des prunes
De son diamant la pluie de mai
En gouttes tombant une à une
Couronne les amants parfaits
Qui font corps et âme commune
Aux arbres du jardin d’aimer
Se cueillent les noyaux de lune

A minuit de l’heure arrêtée
Qui attend chacun et chacune
A la gloire des bien-aimés
Brilleront les torches nocturnes
Ils ont gaulé l’éternité
Au noyer du bois de Saturne
Et seront les inoubliés
Cachés dans la pierre des runes
Sous leur dais de ciel constellé
Se cueillent les noyaux de lune
édition
printemps des poetes
      2005
genre
      Poèmes polymorphes

   Documents à télécharger

 Poème au format PDF


    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Twitter Instagram Newsletter