Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  

 

Le Prix Poésie des lecteurs Lire et faire lire


Organisé en collaboration avec Lire et faire lire, programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle, le Prix propose aux bénévoles de l'association de lire, lors de séances de lecture dans les établissements scolaires tous niveaux confondus, 4 ouvrages de poésie sélectionnés par un comité de professionnels du livre.
Depuis plusieurs années, 300 bénévoles lisent chaque année de la poésie auprès de plus de 9000 enfants. Des lots de livres sont offerts et distribués grâce au concours de nos partenaires : la MAIF, le groupe MGEN et le Fonds Decitre.

 

La sélection 2018-2019

La vie ne me fait pas peur
Maya Angelou
Ill. Géraldine Alibeu
Trad. Santiago Artozqui
Seghers Jeunesse *Bilingue*

Poèmes pour affronter le beau temps
Pierre Soletti
Ill. Clothilde Staës
Le Port a jauni

Une histoire grande comme la main
aNNe herbauts
Les albums Casterman

Le sous-marin de papier
Werner Lambersy
Ill. Aude Léonard
Motus
         
           

 
 
Géraldine Alibeu
Née en 1978, Géraldine Alibeu a passé son enfance à Échirolles, dans les Alpes, à bricoler du carton et de la toile cirée autocollante. Quelques années plus tard, elle a intégré les arts décoratifs de Strasbourg et se consacre depuis à l’illustration pour la littérature et la presse jeunesse, et à quelques expériences en cinéma d’animation. Elle a signé de très nombreux albums chez les principales maisons d’édition jeunesse, dont La vie ne me fait pas peur de Maya Angelou, dans la collection Seghers Jeunesse • bilingue •.

 Santiago Artozqui
Santiago Artozqui est chroniqueur littéraire, traducteur de l’anglais et de l’espagnol et auteur de plusieurs essais et nouvelles. Ancien musicien et ingénieur du son, il enseigne depuis 2013 le français pour la traduction à l’Université Paris VII - Diderot. Il est président de l’ATLAS (association pour la promotion de la traduction littéraire).
 

 Pierre Soletti
Poète, dramaturge et éditeur.
Il écrit de la poésie depuis qu'il a quatre ans (avant même de savoir faire faire du vélo sans les petites roues). L'histoire raconte qu'il a commencé en tapant des lettres sur la machine à écrire de son grand-père et n'a jamais cessé depuis. Il lui arrive de créer des expositions où il plastique des mots et illustre parfois ses propres livres qui sont traduits, non pas en justice, mais en italien, en slovène et en arabe.
Auteur associé du Centre de Créations pour l'Enfance – Maison de la poésie de Tinqueux.
Membre du collectif Ma-Théâ et du groupe Facteur Zèbre.

  Clothilde Staës
Je suis née en 1983, dans le Nord de la France.
Je découvre la gravure, lors d’un échange Erasmus, aux Beaux-arts de Murcia en Espagne, c’est une révélation, un coup de coeur, grâce à mon professeur Manolo. En rentrant en France, je poursuis mes études aux Beaux-arts de Tourcoing, et j’anime des ateliers
au musée de la piscine de Roubaix. Puis je rencontre Mathilde Gros avec qui nous décidons d’inventer les dompteurs de Papier, un
collectif artistique dédié à l’exploration de l’image imprimée. Depuis la gravure c’est mon métier, je suis graveuse !
Je pratique cette technique avec beaucoup de plaisir comme une cuisine graphique et artisanale, riche et infinie dans un petit village en Ardèche.
 

 aNNe herbauts
J’aime la minuscule et le gigantesque. L’écharde, l’étamine, le point, le galet.
L’arbre et la chaise. Mon moyen d’écrire est le livre et tout ce qu’il offre comme langages, texte, image. Plis, papier, couture, temps.
Je lie toujours le mot et l’image. Ce que j’appelle écriture, ce sont texte et image pensés ensemble, intrinsèquement construits.
Je ne suis ni dans l'image, ni dans le texte, mais dans les deux à la fois. J’écris entre les deux.
aNNe herbauts est née quelque part à Bruxelles vers 1975.

 

 Werner Lambersy
Werner Lambersy, né à Anvers en 1941 vit à Paris depuis 1980. Flamand, son histoire le conduit à faire acte d’antifascisme en choisissant d’écrire en français. Sa biographie est à reporter à ses livres qui constituent la trace d’un voyage intérieur emblématique. Attaché au centre Wallonie-Bruxelles de Paris jusqu’en 2002 il publie une soixantaine d’ouvrages traduits en plus de 20 langues.

 Aude Léonard
Artiste-photographe ; née en 1983, je vis et travaille à Marseille.
Mes images sont des mises en scènes, avec une part plus ou moins importante de photo-montage.
Elles sont la matérialisation d’un songe, d’un fantasme, d’une émotion.
Photographier le réel, le manipuler.
Dans cette réalité que je fabrique, tout devient possible.
Depuis dix ans mes images ont accompagnés des textes, des poèmes, pour l’illustration de livres jeunesse.

 

 

 

Le Prix Lire et faire lire a été attribué en 2018 à "Danse, petite lune" de Kouam Tawa.

La remise du Prix s'est déroulée au salon Livre Paris.

 

Les sélections précédentes constituent une bibliographie très utile pour la jeunesse. celle-ci est téléchargeable sur la page Ressources.

 

Les partenaires du Prix

La MAIF
La MAIF soutient l’association Lire et Faire Lire et le Printemps des Poètes à travers le Prix Poésie mis en place chaque année au bénéfice des élèves des écoles maternelles et primaires.
Pour la MAIF, participer à l’éducation des jeunes, en les initiant et en les invitant à s’ouvrir à d’autres univers, la poésie en l’occurrence, c’est les engager dans une véritable démarche de découverte culturelle. Ainsi, cette aide est une expression concrète de l’engagement sociétal de la MAIF qui œuvre depuis toujours pour l’accès à l’éducation pour tous.

Le Groupe MGEN
Le groupe MGEN est partenaire du Printemps des Poètes et du Prix Poésie des lecteurs de Lire et faire lire. Acteur de santé, le groupe MGEN est aussi acteur de la société investi auprès de nombreux organismes, en France et dans le monde, pour défendre la citoyenneté, le respect des droits humains et l’accès à la santé. Auprès des jeunes, le groupe MGEN défend le droit à l’éducation avec Solidarité Laïque, promeut l’éducation contre le racisme avec Lilian Thuram, et est le partenaire des plaidoiries lycéennes du Mémorial de Caen.

Le Fonds Decitre
Le Fonds Decitre a été créé en 2011 à l'initiative de Guillaume Decitre et de sa famille.
Ce Fonds a pour vocation d'agir en faveur de l'accès aux livres et à la lecture pour les populations qui en sont le plus éloignées en France comme à l'étranger.
Les actions, soutenues par un réseau de bénévoles, sont orientées en deux pôles :
- le développement de projets innovants favorisant l'accès aux livres et à la lecture (maraudes littéraires, installations de boîtes à lire dans l'espace public, lectures offertes pour des enfants en situation de handicap...)
Le soutien aux associations partenaires (Lire et Faire Lire, Sport dans la ville, Fondation Mérieux, Restaurants du coeur...)
fonds.decitre.org

 

    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Twitter Instagram Newsletter